Attention, ce site est optimisé pour être affiché sur une résolution d'au moins 900x600 pixels.
Veuillez augmenter la taille de votre fenêtre.

Un Médoc fruité et contemporain pour un plaisir immédiat.

L’approche est « contemporaine » pour créer un vin fruité, rond, souple et généreux. La maturité des peaux est essentielle mais c’est surtout l’évolution du fruité dans la pulpe qui est surveillée de près.

Les extractions sont modérées pour ne retenir que les tannins les plus mûrs. La fermentation est souvent plus basse pour ne pas altérer le fruit et les macérations généralement un peu moins longues.

La micro oxygénation permet d’arrondir certains tannins et le travail des vins sur douelles leur donne un peu plus de volume et de corps. L’esprit de Lestruelle n’est pas compatible avec la barrique, d’où le choix d’utiliser des douelles de chêne français chauffées afin de transmettre de petites touches de grillé et de vanille. Grace à un système de micro bullage livrant d’infimes quantités d’oxygène sans dénaturer le fruit. Le temps de contact sur douelles est de 4 à 6 mois.

Explosif, le nez nous replonge en pleine cueillette de la mûre et du cassis en septembre. Les notes boisées toastées, vanillées, chocolatées, soulignent ces jolis arômes fruités. La bouche est généreuse, ronde, suave. Une pointe d’acidité porte le vin sur la longueur vers une finale en queue de paon.

Un vin pour les amateurs de Bordeaux appréciant les choses délicates

Le classement du Château Maison Blanche en cru bourgeois remonte au classement de 1932.
Sa vinification se fait selon la méthode parcellaire. Le tri de la vendange est manuel et la cuvaison se fait en raisins entiers, isolés par terroir et par cépage. Les fermentations sont lentes afin d’exprimer au mieux chaque terroir et le travail de la vigne. Il s’agit de plus de fermentations malolactique naturelle sans ajout de bactéries.

L’élevage se fait à 75% en barriques de chêne français. Pendant 12 mois, la couleur se stabilise, les arômes se complexifient et l’ossature s’affine.

Le nez est discret, délicat. Les fruits rouges dominent sur un boisé d’une grande finesse rappelant les gousses de vanille, le moka et le grillé chaleureux.
Ses tannins sont sérrés, denses, la bouche est suave mais tendue. Un vin d’une grande longueur avec une persistance aromatique impressionnante.